Un parcours en trois temps

Le parcours global inclut :

– la période où les stagiaires sont présent(e)s au sein de l’e2c, en formation alternée centre/entreprises, sur une durée moyenne de 1 400 heures ;
– et le suivi-accompagnement au-delà de cette période, permettant de conforter l’insertion professionnelle des jeunes.

Le parcours se subdivise en 3 périodes principales :

période test

legende

 

1re période : accueil, positionnement, préparation au changement, aide à l’expression des besoins et des attentes

6 à 7 semaines dont 1 de découverte des métiers et de l’entreprise

Cette première phase ne se limite pas à accueillir et évaluer. Les stagiaires sont d’ores et déjà confronté(e)s aux approches et contenus qui constituent le cœur de leur parcours au sein de l’e2c. Cette première approche est complétée par des périodes courtes de découverte et de sensibilisation. La première semaine est consacrée à l’accueil avec une présentation des tous les acteurs qui interviendront au cours du parcours global, ainsi que des partenaires. Elle sert aussi à s’approprier l’espace, l’organisation temporelle, les règles de vie, et mesurer les engagements réciproques de la part des stagiaires et des intervenants.

2e période : consolidation du projet professionnel

Au cours de cette période centrale, les activités débutées pendant la 1ère période sont consolidées et approfondies. La formation devient une véritable formation alternée, les stages en entreprise servant de colonne vertébrale à la consolidation du projet professionnel. La mise en place du partenariat avec les entreprises permet, à l’aide d’outils de liaison adaptés, d’intégrer l’expérience sur le lieu de stage à la formation assurée en centre, et vice-versa. Les stages en entreprise sont d’une durée plus longue (3 à 5 semaines), en veillant à ce que les stagiaires puissent se trouver en situation de production.

3e période : préparation de l’intégration professionnelle

Les itinéraires individuels de formation sont développés et adaptés en fonction des besoins constatés en centre et en entreprise. Un centrage est opéré sur les pré-requis nécessaires à la réussite du projet d’intégration dans l’entreprise et/ou dans une formation qualifiante, voire à la préparation d’un concours ou d’un retour en formation initiale. Les stages en entreprise sont alors longs et ciblés.

Au-delà de ces trois phases constituant le cœur du passage des stagiaires au sein de l’e2c, cette dernière affectera une partie de ses moyens d’intervention à suivre et accompagner chacun(e) dans son nouveau parcours professionnel et de formation, sur une durée conséquente permettant de mesurer que l’intégration est avérée.