Un dispositif pédagogique novateur

derouleformation

Les écoles de la 2e chance sont issues des principes contenus dans le Livre Blanc Enseigner et apprendre – Vers la société cognitive présenté en 1995 à l’initiative d’Édith Cresson, alors Commissaire Européen chargée de la Science, de la Recherche et du Développement.

L’e2c Essonne inscrit son action dans l’esprit et la lignée des opérations similaires conduites au sein du réseau européen des écoles de la 2e chance présent dans 11 états membres de l’Union Européenne.

L’e2c destine son action aux jeunes adultes, ayant dépassé l’âge de la scolarité obligatoire, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification et rencontrant, de ce fait, de grandes difficultés d’insertion aussi bien sociale que professionnelle.

L’objectif et les méthodes d’intervention proposées visent à développer chez les jeunes concernés la motivation, les capacités d’apprendre à apprendre, les connaissances de base et les aptitudes sociales en aidant chacun d’eux à identifier, à construire et à valider leur propre projet d’insertion sociale et professionnelle.

L’histoire de l’e2c Essonne en bref

En Essonne, c’est à l’initiative du Conseil général qu’est menée une étude d’opportunité sur le projet d’ouverture d’une e2c s’inscrivant dans la politique départementale en faveur de l’accès à l’emploi et identifié comme un vecteur d’attractivité et de cohésion du territoire.

Dès l’origine un partenariat de base réunissait, outre le Conseil général, la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers et l’agglomération Évry centre Essonne. Ce sont les quatre membres fondateurs de l’association support de l’e2c.

Une démarche partenariale à tous les niveaux

Au quotidien, la collaboration étroite avec les autorités locales, les services sociaux, le milieu associatif et les autres acteurs de l’insertion sociale et professionnelle, et une concertation en continu avec les milieux économiques, et plus particulièrement les entreprises (PME, entreprises artisanales, etc.), sont les traits essentiels du fonctionnement de l’e2c Essonne.

Le Fonds social européen, l’État, le Conseil régional, le Conseil général, les communautés d’agglomération, et la caisse d’allocations familiales apportent leur concours au financement. La Fondation des e2c soutient, sur fonds privés, des projets complémentaires au cursus de base tels des séjours de découvertes ou des rencontres inter-écoles.

Quelques dates repères

janvier 2003

Le Conseil général de l’Essonne approuve la mise en place d’une politique départementale en faveur de l’accès à l’emploi prévoyant notamment la création d’une e2c. Le projet est intégré au contrat région Ile-de-France – département de l’Essonne pour la période 2003 – 2006 au titre de « conforter l’attractivité du département et renforcer la cohésion des territoires ».

juillet 2003

Création de l’association support de l’e2c par :

  • la Chambre de commerce et d’industrie
  • la Chambre des métiers
  • le Conseil général
  • le GIP Centre Essonne

février 2004

Ouverture du premier site à Ris-Orangis et accueil des premiers stagiaires

janvier 2009

Ouverture d’un deuxième site sur le parc de Courtaboeuf à Villebon-sur-Yvette